L'abolition du salaire au mérite et du management par objectifs, à remplacer par le leadership pour retrouver la motivation collective et restaurer l'harmonie dans toute l'entreprise, avec des gens qui ne travaillent pas pour eux mais pour les autres.

Une belle idée finalement pas si utopique que ça; je n'ai jamais aussi bien travaillé que dans cette petite entreprise où j'étais payée au fixe, où nous  étions tous dans le même open space et où je savais que mon travail de commerciale nourrissait les autres.

une exception?

je ne crois pas